Vought F4U Corsair

Le Corsair était le meilleur appareil en service dans l’US Navy au cours de la Seconde Guerre Mondiale mais était difficile à piloter. En comparaison, le F6F Hellcat était plus sûr, moins cher et plus facile à produire, mais de performances légèrement inférieures. Des pilotes tels que Gregory “Pappy” Boyington firent rapidement la réputation de l’appareil, et il équipa de nombreuses forces aériennes longtemps après la guerre.

[NdlA: Les profils #1 et #2 sur cette page ont été “retravaillés” en 2009, les versions originales de 2006 étant… moches. Ces illustrations sont moins ratées que les précédentes mais laissent encore largement à désirer. Le Corsair fait partie des projets à venir, et des illustrations de bonne qualité du “bent wing bird” feront enfin leur apparition sur ces pages!]


France, F4U-7, Flottille 12.F, Bois Belleau, Indochine, 1954

1. C’est à la demande de l’Aéronavale que fut créé le F4U-7. Celui-ci était utilisé par la flottille 12.F sur le porte-avions Bois Belleau au large des côtes indochinoises en 1954.


Lt. (jg) Ira C. Kepford's F4U-1A Corsair, VF-17, Bougainville, 1944.

2. Un F4U-1A Corsair de l’escadrille VF-17, piloté par le lieutenant (jg) Ira C. Kepford, 1944. Kepford fut crédité de 19 victoires aériennes.


f4u-002

3. Un Corsair I du Squadron 1835 de l’Aéronavale britannique (Fleet Air Arm) à Brunswick, dans le Maine, fin 1943. Les couleurs de la livrée sont Gris Océan et Gris Ardoise foncé, et Ciel sur les surfaces inférieures. La FAA fut la première à mettre en opérer le Corsair à partir de porte-avions, bien avant l’US Navy. Les pilotes britanniques étaient formés sur Corsair dans le Maine puis renvoyés en Grande-Bretagne.


f4u-003

4. F4U-1D du Lt.Cdr. Roger Hedrick, escadrille VF-84, USS Bunker Hill, janvier 1945. La flèche est le symbole de reconnaissance du porte-avions et est repétée sur l’extrados de l’aile droite et l’intrados de l’aile gauche.

1 thought on “Vought F4U Corsair

Leave a Reply