Les North American B-25 Mitchell du raid de Doolittle (18 avril 1942)

b25-0011. Le B-25B 40-2242 et son équipage étaient du 95th Bomb Squadron du 17th Bomb Group. L’équipage comprenait le pilote Capt. Edward J. York, le copilote Lt. Robert G. Emmens, le navigateur Lt. Nolan A. Herndon, le bombardier SSgt. Theodore H. Laban et l’ingénieur/mitrailleur Sgt. David W. Pohl. Cet appareil fut le huitième à quitter le pont du USS Hornet et souffrait depuis le début de problèmes de moteurs entraînant une surconsommation de carburant. De plus, la tourelle supérieure refusa de fonctionner, les rendant très vulnérable. Malgré celà, l’équipage bombarda la cible prévue à Tokyo, puis se dirigea vers la Russie, n’ayant pas assez de carburant pour rejoindre la Chine comme prévu. Ils se posèrent près de Vladivostok, où l’appareil fut saisi par les autorités russes et l’équipage emprisonné. Après 13 mois de captivité, ils parvinrent à s’échapper et à rejoindre les Etats-Unis. L’appareil fut utilisé par les russes jusqu’en 1950.


b25-002

2. Le B-25B 40-2268 était surnommé “Bat out of Hell” et était le dernier appareil à quitter le pont du Hornet, 59 minutes après celui de Doolittle. Son équipage venait du 89th Reconnaissance Squadron, 17th Bomb Group: Lt. William G. Farrow (pilote), Lt. Robert L. Hite (copilote), Lt. George Barr (navigateur), Cpl. Jacob DeShazer (bombardier ) and Sgt. Harold A. Spatz (ingénieur/mitrailleur). L’équipage savait que les défenses japonaises seraient alertées au moment de leur arrivée. De plus, un marin du Hornet glissa au moment du décollage et perdit un bras, heurté par l’hélice de l’appareil. Malgré tout cela, ils bombardèrent des réservoirs d’essence et une usine d’aviation près de Nagoya, sous le feu de chasseurs ennemis. Ils volèrent vers la Chine mais durent se parachuter près de la ville de Nangchang, tenue par les Japonais, à cause du manque d’essence. En moins d’une heure, l’équipage avait été capturé par les Japonais. Farrow et Spatz, ainsi que le Lt. Hallmark du 6e appareil, furent exécutés par les Japanonais le 15 Octobre 1942. Le reste de l’équipage fut libéré à la fin de la guerre. DeShazer devint un missionaire très actif qui retourna au Japon pour plusieurs années, en mission d’évangélisation.


B-25B DR, 40-2249, Hari Kari-er, Greening 4. B-25B 40-2249 “Hari Kari-er” (or “Hari Carrier” selon certaines sources). Son équipage comptait le pilote Capt. Charles R. Greening, le copilote Lt. Kenneth E. Reddy, le navigateur Lt. Frank A. Kappeler, le bombardier SSgt. William L. Birch et l’ingénieur-mitrailleur Sgt. Melvin J. Gardner, tous du 89th Reconnaissance Squadron. B-25B DR, 40-2249, Hari Kari-er, Greening -d


B-25B DR, 40-2261, The Ruptured Duck, Lawson

5. B-25B 40-2261surnommé”The Ruptured Duck”. Les membres d’équipages venaient tous du 95th Bomb Squadron, 17th Bomb Group: pilote Lt. Ted W. Lawson, copilote Lt. Dean Davenport, navigateur Lt. Charles L. McClure, bombardier Lt. Robert S. Clever et ingénieur-mitrailleur Sgt. David J. Thatcher.B-25B DR, 40-2261, The Ruptured Duck, Lawson -d


B-25B DR, 40-2270, Whiskey Pete, Gray

6. B-25B 40-2270, aussi connu sous le nom de “Whiskey Pete”. Son équipage provenait du 95th Bomb Squadron, 17th Bomb Group: pilote Lt. Robert M. Gray, copilote Lt. Jacob E. Manch, navigateur Lt. Charles J. Ozuk, bombardier Sgt. Aden E. Jones et ingénieur-mitrailleur Cpl. Leland D. Faktor.

Leave a Reply