Les verrières du P-51D/K Mustang

Bien que cela ne soit pas évident au premier coup d’œil, ces P-51D de début de production sont équipés de verrières légèrement différentes.

J’ai décidé de créer une nouvelle catégorie intitulée “Notes de travail” au site, où je noterai certains détails découverts lors de mes recherches servant à la création de mes templates. Cela pourra intéresser certains de mes visiteurs, notamment les maquettistes et illustrateurs, et me sert également à formaliser mes notes. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques dans les commentaires, ou à me signaler ce qui vous semblerait être une erreur ou une omission.

La première de ces notes porte donc sur les verrières utilisées sur les P-51D et K. On lit souvent que deux types de verrières bulle existaient pour le P-51D/K: la verrière d’origine et la verrière “Dallas”. La réalité est un peu plus complexe, et cinq types de verrières furent utilisées au cours de la production du P-51D/K, avec des distinctions subtiles entre chaque variante. Les informations présentées ici sont en partie tirées de l’excellent forum Warbird Information Exchange (WIX).

Ces verrières étaient interchangeables, et l’on peut trouver de nombreux exemples d’appareils de début de production équipés de verrières tardives par exemple. D’autres variations peuvent être trouvées sur les appareils préservés, les Mustang de course, le P-51H ou le TF-51D mais celles-ci ne sont pas l’object de cette note.

Ne tenez pas compte de la position du siège sur mes illustrations ci-dessous, celles-ci n’ayant pour but que d’illustrer les différentes formes existantes.

#1 la verrière Inglewood des débuts

Le premier type de verrière, parfois désignée “type -2”, était installée sur les premiers Mustangs à verrière en bulle. Son point le plus haut se trouvait en arrière de la tête du pilote, au-dessus du siège. Les flancs de la verrière étaient plats, et non bombés. Ce type de verrière était moulée et non soufflée.

#2 la verrière Inglewood intermédiaire

Vers la fin de la production du P-51D-5-NA et au début de celle du P-51D-10-NA, une nouvelle verrière soufflée fut introduite, parfois désignée “-6 type”. Le point le plus élevé de la verrière fut avancé au-dessus de la tête du pilote, et les flancs étaient désormais bombés, ce qui permettait au pilote de pencher plus la tête sur les côtés, réduisant légèrement les angles morts de l’appareil, notamment vers l’avant. La partie arrière haute de la verrière était plus plate que sur les modèles précédents.

Ce type de verrière fut installé en usine sur certains P-51D-5-NA tardifs, sur les P-51D-10-NAs, P-51D-15-NA et peut-être certains P-51D-20-NA.

#3 la verrière Inglewood tardive

Cette verrière introduite à partir du P-51D-15-NA ou du P-51D-20-NA était légèrement moins haute à l’avant, et était plus incliné sur la section arrière afin de réduire la distorsion optique.

#4 la verrière Dallas

Bien connue, la verrière “Dallas” semble être une évolution de la verrière Inglewood tardive. Cette verrière était bien plus bombée sur les parties avant et arrière. Elle fut introduite sur les Mustang produits à Dallas mais on la retrouve fréquemment sur des appareils produits à Inglewood, les verrières étant interchangeables.

#5 la verrière Dallas alternative

Une variante relativement peu courante rare de la verrière “Dallas” existe, et possédait une section arrière bien plus bombée.


Contrairement à ce que l’on peut souvent lire, l’évolution de la forme de la verrière du Mustang n’était due ni à des erreurs de production, ni à la nécessité d’offrir plus de place au pilote. Ces évolutions progressives étaient voulues et avaient pour but principal de réduire les distorsions optiques et d’améliorer la visibilité.

Leave a Reply